anaphonie ? pas du tout !

jeudi 22 juin 2006

monochrome, or qu'eau nomme

crosseovaire

monochrome.mp3

[mots aux morts qu'or honore, ô chromosomes]

[« rêve au sort crosse ovaire ! »]

Posté par anaphonie à 10:06 - Permalien [#]


dimanche 18 juin 2006

hou là ! jaloux ?

iago

anana.mp3

« Ah !» du judas
(élu coeur, reculez !)

Et ja, loup sous l'âge, est lu coeur
en Othello ! Œil lit Eros :
« Ç'aurait-y lieu ? » Oh l'étonnant
recul : est jaloux soulagé !

« ja » : tout de suite il y a longtemps !

Posté par anaphonie à 10:49 - Permalien [#]

samedi 17 juin 2006

en chu Duchamp

duchamp1

Naît-on fontaine ? En chût du chant !

Posté par anaphonie à 04:31 - Permalien [#]

tirez-y as où vague avoue

tiresias

Mol effet

Tirésias seul, gueux, vague aveugle saillies

hérite, - verbes brèves, et délices si laides -,

et y sent mots les faits : néphélomancie. Et...

devinette.mp3

Posté par anaphonie à 03:01 - Permalien [#]

y gise ici syzygie

k11k1k1

Tue l'utile ! L'y tût luth !

Eus-tu désordre aux îles... En ces loins houleux

s'en lisse ordre osé de ces mots. Et çà et là,

et çà, la houle y pose, eau pie, loi lacée :

Allez, assez ! Omets ce désordre ! Au silence

loin ! Où lais s'enlisent : ordre osé du tu.

tuut.mp3

[lisser : éliminer les fluctuations rapides pour ne retenir que l'évolution moyenne]

[lais : terrains que les eaux de mer laissent à découvert en se retirant]

[pie : adjectif féminin sans définition. Voir "pieux". Oeuvre pie, oeuvre pieuse (limite charitable)]

[On peut aussi penser aux couleurs. Ou à Cioran, cité plus loin - ou plus avant, c'est selon]

photo(s) © Nadia Kever http://www.l-usine-galerie.org/kever02/exposw.html

Posté par anaphonie à 01:08 - Permalien [#]


jeudi 15 juin 2006

floue, Woolf ?

woolf_v

ride.mp3

[Terrassant ! Te le dire ? (ride) Le temps s'arrête !]

(une amie m'a demandé de relire un hommage à Virginia Woolf)

Posté par anaphonie à 01:27 - Permalien [#]

lundi 12 juin 2006

poule-au-pot (loop)

pourquoi.mp3

maggidia05

motif.mp3

Ah, où croupit pourquoi ?

(aux psys dispos)

Ah, s'a-

muser ressassant, l'eau mêlant l'oeuf, mot laid, et...

le beau gallinacé ! (*) Et, çà ni là, gobe-

let, dé ! (**) L'om feulant, les mots lents, ça se résume

à ça : les hissant au topo potentiel

Au top ! Au top ! Ou poto-poto ? Poil où ?

Au hula-hoop ! L'homme, et chaman, a mâché mol :

"Om nama shivaya" (*) Vaille avis, chaman, mot !

" Hula-hoop !", l'homme, et chaman, a mâché mol :

"Hula-hoop ! Au top, au top ! ou poto-poto ? "

Lai y sent tôt aux peaux potentielles : "Ah sa

Muse erre, ça s'sent, l'homme est lent, etc.

(ça se résume)

à ça

* "Et l'oeuf et la poule, ou pas ? Les feuler !", traduction de l'auteur.
** Et dé né manie l' clinamen aidé !

(rapide bafouillis, en réponse à une demande de « lettre de motivation » après inscription à des Récréations littéraires)

Posté par anaphonie à 12:55 - Permalien [#]

et chaman a mâché

75_hillage_cu_gong

shaman.mp3

mot à « mana », y a vie

shivaya nama om

om nama shivaya

vaille avis, chaman, mot

[aune, amas, aune, âme : mano a mano]

(Qu'écouter et gipsy s' piger ? Hippie ! J'élis vite,

Steve Hillage, hippie et gipsy, c' pigé ?, et tout cake)

Posté par anaphonie à 09:38 - Permalien [#]

l'art eût tu guttural ?

mallarme_nadar

guttural1.mp3

Un mot commun (heurt titan)

L'oeuvre pur eut peur veule

impliquée, qu'il peint :

la disparition

y sciera psy d'à l'

élocutoire dû.

De raout eut qu'olé :

poète, et hop !,

qui cède, et sic !

poète, et hop !

Elocutoire dû

de rat où tu collais,

la disparition

y sciera psy d'à l'

impliquée qu'il peint :

l'oeuvre pure eut peur veule.

hop.mp3

« L'oeuvre pure implique la disparition élocutoire du poète, qui cède l'initiative aux mots. »

(Stéphane Mallarmé)

« Qu'y cède poète élocutoire dû : la disparition implique l'oeuvre pu... »

(Perdita Bryce)

[ après discussion sur les règles, plus ou moins édictées par Luc Etienne, à respecter ou non : taire les occlusives ? ]

Posté par anaphonie à 00:22 - Permalien [#]

et il eût guéri l'irrégulier ?

mallarme

irr_gulier.mp3

Hâle d'au-delà

Est-il arôme de l'oral unique ou rêve

ailé d'authenticité qui tente aux dés la ?

Acquis fit tresse, essence en certains traits sensée,

et sens certain tressant censé certificat

hâlé d'authentique, et t'y citant au délai :

verrou qui n'eut lâ rôle de moralité !

arome.mp3

[ et sens sincère y lire, est-ce insensé ? ]

Posté par anaphonie à 00:02 - Permalien [#]